EXPOSITION "MOSAIQUE FRANCAISE"

EXPOSITION " MOSAIQUE FRANCAISE" à Saint Pétersbourg


L'ÉTÉ COMME ART : RECYCLE GROUP ET LA PEINTURE FRANÇAISE CONTEMPORAINE AU BELMOND EUROPA


Cet été, le Grand Hotel Europe, à Saint-Pétersbourg, présente deux événements pour les amateurs d'art contemporain. À partir du 15 juillet, tout l'espace du rez-de-chaussée sera le théâtre de l'exposition des artistes français contemporains "La mosaïque française". La mosaïque française", dont la "dernière impressionniste" IDCA (Ida Cohen). Dans l'atrium de l'hôtel, une installation de six mètres, Selfie Tower, par le groupe artistique Recycle : les artistes Andrei Blokhin et Georgy Kuznetsov, lauréats du prix Kandinsky et participants au pavillon russe de la 57e Biennale d'art contemporain de Venise. Dans le respect de l'histoire et avec un intérêt réel pour les nouvelles tendances de l'art contemporain, le Grand Hotel Europe met ses espaces à la disposition de l'expérimentation artistique, faisant preuve de courage créatif et de la confiance du bon goût.


Exposition d'artistes français „La mosaïque française"

Un projet conjoint entre le Grand Hôtel Europe et la galerie parisienne "I-Gallery". Intelligence", un mécène honoraire du musée de l'Ermitage. Olga Khlopova et Nina Emilia Ryzhkova, commissaires de l'exposition, présentent la peinture française contemporaine de maîtres célèbres tels que IDCA (Ida Cohen), Bernard Jacques Brisson, Véronique Pagès, Baia Drujon et la jeune génération d'artistes - Lela Migirov, David Twose, Mario Parodi.

Les 30 tableaux, qui diffèrent par leur style, leur technique, leur idée et leur concept, s'intègrent parfaitement à l'espace de l'hôtel

- Les visiteurs verront Paris sous un angle inattendu dans les peintures de David Twose.

-Ils comprendront pourquoi IDKA (Ida Cohen) a été appelée le "dernier peintre impressionniste de France".

- Ils s'attarderont sur les tableaux de Bernard Jacques Brisson, dédiés à une réflexion sur le thème éternel de la rédemption de l'erreur humaine.

- Les compositions douces et abstraites de Véronique Pagès et les portraits de Baia Drujon ne manqueront pas d'attirer l'attention.

Le Grand Hotel Europe et I-Gallery.Intelligence, un projet de collaboration entre les deux pays, la Russie et la France, est un exemple frappant de collaboration créative. L'exposition d'artistes français dans le plus ancien hôtel de Russie, à l'occasion de l'année de la coopération interculturelle entre les deux pays, est un développement naturel des relations interculturelles, révélant une large perspective d'enrichissement mutuel des traditions culturelles. L'exposition et la vente de peintures sont présentées à l'hôtel jusqu'à la fin du mois de septembre 2021.

L'exposition et la vente de peintures sont présentées à l'hôtel jusqu'à la fin du mois de septembre 2021.


ELITE MAG ru

Exposition Belmond Europa Saint Petersbourg

Du 15 juillet à la fin du mois de septembre, l'intégralité de du rez-de-chaussée du Belmond Europe A Saint Péterbourg sera le lieu d'une exposition d'œuvres d'artistes contemporains français "Gabatzière Napsa ! La Mosaïque Française", dont la "dernière impressionniste" Ida Cohen, Bernard Jacques Brisson, Véronique Pagès, David Twose et les jeunes représentants d'art contemporain - Lela Migirov, Baila Drujon, Mario Parodi.


From 15 July to the end of September, the entire ground floor of the Belmond Europe in St Petersburg will be the location for an exhibition of works by French contemporary artists "Gabatzière". Napsa! La Mosaïque Française", including the "last impressionist" Ida Cohen, Bernard Jacques Brisson, Véronique Pagès, David Twose and the young representatives of contemporary art - Lela Migirov, Baila Drujon, Mario Parodi.

Exposition Belmond Europa Saint Petersbourg

Belmond Europa Saint Petersbourg

L'EXPOSITION "SYNOPSIS DE L'EQUILIBRE" dans cadre mythique. A partir du 14 juillet l'exposition s'installe dans l'un des lieux les plus prestigieux de Saint Pétersbourg le Belmond Europe sur la perspective Nevski.

L'EXPOSITION "SYNOPSIS DE L'EQUILIBRE" POURSUIT SA ROUTE. Du 2 juin au 4 juillet au centre d'exposition du musée de l'Hermitage à Vyborg (Russie)

Hermitage Exhibition Center

HERMITAGE EXHIBITION CENTER

Exhibition Vyborg Russie

EXPOSITION SYNOPSIS DE L'EQUILIBRE

THE EXHIBITION "SYNOPSIS OF BALANCE" CONTINUES ITS JOURNEY. From June 2 to July 4 in the Exhibition Center of the Hermitage Museum in Vyborg (Russia)



EXPOSITION "CODES OF COLOR "MOIKA 104 GALLERY SAINT PETERSBOURG

Un artiste, dans son travail, laisse de nombreux codes, parfois sans s'en rendre compte. Elles se reflètent dans la coloration, l'architectonique, le style d'écriture et d'autres caractéristiques de l'œuvre. L'auteur fait référence dans son œuvre à son environnement, dans lequel il baigne depuis son enfance, avec ses particularités culturelles et esthétiques. L'environnement impose une marque indélébile sur l'œuvre, contrôlant la main de l'artiste. Le projet "Codes of Color Trace" vise à explorer la relation entre la créativité et l'environnement de l'artiste. Étudier les régularités, les nuances et autres traits distinctifs à l'exemple des pratiques artistiques contemporaines nationales et internationales. Le projet s'ouvre sur une exposition internationale présentée par la galerie MoiKa 104 (Saint-Pétersbourg, Russie) et I-Gallery. Intelligence" (Paris, France @igallery.intelligence). L'exposition comprend les œuvres d'artistes contemporains français et russes. Par leur exemple, ils explorent les particularités de leur approche créative individuelle et les aspects esthétiques et formels.

Artistes Sergey Kiselev et Victor Sirenko (Russie, St. Petersbourg), IDKA (Ida Cohen - IDKA), Véronique Pagès, Bernard Jacques Brisson, David Twose


в своем творчестве, оставляет множество кодов, иногда даже не осознавая этого. Они отражаются в цветоизложении, архитектонике, манере письма и прочих характеристиках произведения. Автор закладывает в произведении отсылки к окружающей его атмосфере, в которую погружен с детства, с её культурными и эстетическими особенностями. Среда обитания накладывает неизгладимый след на творчество, управляя рукой художника. Проект «Коды цветовой следы» направлен на изучение взаимосвязи творчества и окружающего мира художника. На исследование закономерностей, нюансов и иных отличительных особенностей на примере современных отечественных и международных арт-практик. Проект открывается международной выставкой, представленной «MoiKa 104 Gallery» (Санкт-Петербург, Россия MoiKa 104 Gallery) и «I-Gallery. Intelligence» (Париж. Франция @igallery.intelligence). В экспозицию вошли работы современных французских и русских художников. На их примере исследуются особенности индивидуального творческого подхода, эстетические и формальные аспекты.
Художники Сергей Киселев и Виктор Сиренко (Россия, Санкт-Петербург), ИДКА (Ида Коэн - IDKA), Вероник Пажес (Véronique Pagès), Бернард Жак Бриссон (Bernard Jacques Brisson), Давид Туз (David Twose)




MOIKA 104 GALLERY SAINT PETERSBOURG

" ...Dans les compositions de Bernard J. Brisson, on admire une maîtrise virtuose des couleurs, du rythme et la complexité des associations..." Moika 104 Gallery avril 2021

"...В композициях Бернара Ж. Бриссона - виртуозное владение цветом, ритмом и сложностью сюжетных ассоциаций..." Moika 104 Gallery


Бернард Жак Бриссон Санкт-Петербург
"Cela peut être traduit par : brièvement sur l'équilibre. Dans ce cas, il s'agit de l'équilibre entre abstraction et réalisme en peinture, dans le travail de quatre maîtres et dans chaque photo prise séparément. Leurs œuvres ont été apportées à Saint-Pétersbourg par la I-Gallery française. Intelligence. Chacun des maîtres a une personnalité créative brillante et ils ne sont unis que par la capacité de combiner l'abstraction et le figuratif....

"...Bernard Jacques Brisson attire par l'éclat psychédélique de la palette, l'absence totale de début narratif et les fragments de corps humains qui surgissent soudain sur fond d'abstraction. En fin de compte, c'est la personne qui est le point de départ de n'importe quel domaine des arts visuels"

"Olga Khlopova, directrice artistique de I-Gallery. Intelligence, dit que dans la France moderne, la peinture abstraite est un favori absolu. Et c'est pourquoi il est particulièrement intéressant de voir comment les graines du réalisme se frayent un chemin à travers le temps, à travers les préjugés."
Journal "St. Petersburg Vedomosti" 06.05.2021


MOIKA 104 Gallery Saint Pétersbourg avec Ekaterina Posetselskaya

MOIKA 104 Gallery Saint Pétersbourg avec Olga Khlopova und Nina Emilia

Expo Saint Pétersbourg Avril mai 2021

Expo Saint Pétersbourg Avril mai 2021

EXPOSITION BBK DÜSSEDORF




LE REGARD DE SERGE MAIRET

Ne cherche pas expliquer : Â quoi bon ferrailler avec plus grand que toi ?
Univers imaginaires :
Insaisissable imagination
Devrais-tu écrire ;
La peinture n'est pas une poche
Que tu peux retourner à ta guise.
Elle se joue de la dialectique intérieur/extérieur
L'abstraction ne met pas fin à la conceptualisation ;
Au contraire, elle la ritualise.
Je vois ici un rituel cosmique :
Il faut aller au-delà du regard physique
Et même dépasser l'imaginaire ;
Pour parvenir où ?
Avec une maestria consommée
Bernard Jacques Brisson te détourne de son objet ;
Il te tiraille à hue et à dia,
Non pas dans une déflagration de couleurs
Comme tu l'aurais pensé de prime abord
Mais dans une réfraction de la lumière
 l'instar des vitraux d'une cathédrale.
Là, je commence à toucher ce qui fait sa grandeur :
Tout est dévoilé
Et rien n'est dévoilé ;
J'y suis enfin : Bernard-Jacques Brisson
Est un dialecticien de la respiration.
Je me prépare, j'entre en apnée,
Je le prends dans mes bras, il me prend dans ses bras.
Il attendait que je fasse avec lui mon entrée dans l'invisible,
Dans l'ultra-violet qui constitue son domaine intime.
Il te faut plisser les yeux pour découvrir les personnages minuscules
Dissimulés dans ses tableaux
Comme autant d'étoiles naines !

Prends garde : il cherche obstinément à détourner ta pensée
De se focaliser sur un point précis,
T'abstraire, te laisser porter,
Enlever tes vêtements,
Apparaître nu :
Pour quelle finalité ?
Tu vois bien qu'il n'y en a pas...
Miro avait un peu trop hardiment affirmé
"Avoir détruit la peinture".
Picasso "qu'elle restait à faire".
Bernard Jacques Brisson nous parle d'énergie créatrice,
Bienfaisante, ouverte.
Ses tableaux s'écoulent dans une succession de traces
Qui apparaissent et disparaissent
Sans paraître intimidées
Par le jeu de la gravitation.
Son art n'appartient qu'à lui-même :
Il surgit où on ne l'attendait pas,
Oublieux du temps
Oublieux même de l'oubli :
Il reste la joie d'avoir parcouru œuvre si singulière,
De savoir qu'il a réussi à faire de nous son complice,
Ce qui n'est pas une mince affaire en matière graphique,
Comme lorsque tu reviens d'avoir visité le cratère d'un volcan
La bouche encore emplie de la couleur fauve
Des rivières de lave.
Sa lave : oriflamme !

Serge Mairet, anthropologue, écrivain, journaliste
fondateur de "l'Art de la Cité Resplendissante de Shambhala"
Avril 2021